Skip to content
Sean Higgins mar., août 3, '21 4 min read

Conseils utiles sur la planification de projet pour le scan-to-BIM

Nouvelle série explorant les étapes d'un workflow scan-to-BIM, allant des conseils de planification à la définition de l'étendue du projet avec le client.

Votre entreprise dispose des outils et de l'expérience nécessaires pour la capture 3D et la modélisation BIM. Vous souhaitez donc passer à l'étape suivante et proposer des services de scan-to-BIM. Mais un bon flux de travail scan-to-BIM est un processus complexe comprenant de nombreuses pièces mobiles, et vous n'avez pas la possibilité de résoudre ce processus au fur et à mesure.

Cette série d'articles de blog vous aidera en vous guidant à travers le processus de scan-to-BIM de manière approfondie, en décomposant chaque étape clé en détail. Dans ce premier article, nous commencerons par quelques conseils pour la phase de planification du projet.

Parlez à votre client de ses besoins

La partie la plus importante du processus consiste à ouvrir des lignes de communication avec votre client. Bien que vous devez continuer à communiquer tout au long du processus - pour résoudre les problèmes au fur et à mesure qu'ils se présentent - il est crucial de discuter des besoins et des attentes dès le début. De cette façon, vous pouvez vous assurer que le projet est clairement défini et que tout le monde est sur la même longueur d'onde.

Prenez le temps de poser beaucoup de questions sur ce que votre client veut, ainsi que sur les raisons pour lesquelles il le veut. Vous constaterez peut-être que votre client ne sait pas ce dont il a besoin. Cela vous donne l'occasion de le conseiller sur le processus de scan-to-BIM, ou sur le produit final qui lui conviendra le mieux. Vous pourriez même lui faire économiser un peu d'argent en leur déconseillant un processus ou un produit livrable dont il n'a pas besoin.

NavVis-people-7738(1)

Obtenez les détails importants sur le projet

En plus de clarifier les besoins et les attentes de votre client, vous voudrez également obtenir tous les détails pertinents concernant le projet.

Pour ne citer que quelques questions que vous pourriez poser : Combien de mètres carrés allez-vous numériser ? L’espace est-il occupé ? Travaillez-vous selon un calendrier contraint, par exemple dans une installation qui ne peut être fermée que pendant une journée ? Comment se déroule le processus de sécurité, et aurez-vous besoin de l'aide d'un responsable pour vous déplacer dans les différentes parties du bâtiment ?

De nombreux fournisseurs de services de scan-to-BIM trouvent utile de compiler toutes les questions pertinentes dans une liste qu'ils peuvent envoyer au client à l'avance.

Utiliser des documents standards pour une clarté absolue

Quand il s'agit de questions telles que le niveau de précision et le niveau de développement du projet, il peut être facile pour vous et le client de mal vous comprendre.

Cela peut sembler clair lorsque le client dit qu'il veut que vous réalisiez les systèmes MEP (mécanique, électrique et plomberie) avec une certaine précision. Mais il y a beaucoup de façons de mal interpréter cela. Veulent-ils tous les MEP à cette précision ? Ou certains d'entre eux devraient-ils être plus précis ? Cela signifie-t-il qu'ils veulent que les données soient capturées avec cette précision, mais que le modèle soit produit avec une précision inférieure ? Quelles sont les tolérances acceptables pour le nuage de points et le modèle ? Et ainsi de suite.

Pour rapidement clarifier les choses, essayez d'utiliser les documents de spécifications d'un organisme de standardisation à but non lucratif comme l' USIBD ou le BIM Forum aux États-Unis. Passer en revue ces documents avec votre client peut éliminer les malentendus et permettre une compréhension claire et nette entre vous et votre client.

NavVis-people-6838(1)

Établissez un cahier des charges

Il s'agit d'un document, ou d'un ensemble de documents, qui décrit en détail le travail que vous êtes sur le point d'effectuer. Il comprendra la description du projet, les objectifs, la précision, les produits livrables, etc. N'oubliez pas d'inclure également vos spécifications de niveau de précision et de niveau de développement. Faites signer le client.

Prochaines étapes...

Maintenant que vous avez soigneusement défini le projet avec votre client, il est temps de commencer à penser à la planification et à l'exécution de la numérisation elle-même. Pour savoir comment procéder, nous vous invitons à lire notre prochain article de blog, où nous vous donnerons des conseils sur le choix de matériel, l'utilisation de flux de travail hybrides pour obtenir les meilleurs résultats et la planification de votre numérisation pour garantir un travail sans heurts sur le terrain.

Sean Higgins est un rédacteur indépendant spécialisé en technologie, ancien rédacteur de publications spécialisées et passionné de plein air. Il estime que la rédaction d'articles clairs et sans buzzword sur les technologies 3D est un service public.