Skip to content
Bulent Yusuf mar., juin 16, '20 4 min read

Numérisation d'un gratte-ciel à Berlin avec le NavVis VLX

Découvrez comment Rek & Wieck ont utilisé le NavVis VLX, notre nouveau système de numérisation mobile portable, pour capturer un gratte-ciel à Berlin.

Afin de tester les capacités du NavVis VLX avant son lancement, certains partenaires de NavVis ont reçu des prototypes pour évaluation. Ils ont été invités à tester le prototype de notre nouveau système de numérisation mobile portable dans le cadre de projets réels. Nous leur avons demandé de rendre compte de leurs conclusions. Dans le deuxième volet de cette série, nous partageons les expériences et les impressions des inaugurateurs du NavVis VLX.

Réserver une démonstration

« Rek & Wieck est une association d’ingénieurs », explique Christof Rek. « Plus précisemment, une association de deux ingénieurs à charte. Nous effectuons des tâches commandées en vertu du droit public telles que les captures de délimitations et de segmentations, les plans d'aménagement officiels, etc. »

Leur entreprise, dont le siège est à Berlin, en Allemagne, est en activité depuis plus de 70 ans. Depuis 1949, ils participent activement au développement de cette grande capitale européenne.

« Nous avons mesuré de grands projets immobiliers : tous les bâtiments gouvernementaux, la gare centrale, le stade olympique, etc. », explique Christof, « et plus récemment, de nombreux gratte-ciels privés. »

 

Un partenariat de longue date

Pour ces projets, Rek & Wieck utilise toutes les techniques imaginables pour la capture des bâtiments, y compris la nouvelle génération de systèmes de numérisation mobile intérieure : une spécialité de NavVis. L'entreprise utilise la technologie de NavVis depuis six ans, et elle ne s’en lasse pas.

« Nous avons travaillé avec la première génération du système de numérisation mobile d'intérieur NavVis M3, » et ici Christof fait un clin d'œil et sourit, « dont nous n'étions pas entièrement satisfaits, pour vous dire la vérité, et je maintiens cette déclaration. »

Il y a deux ans, ils ont commencé à utiliser son successeur, le NavVis M6 et la société a été très impressionnée par sa précision et la qualité de l'image. « Avec ce dispositif, nous avons développé de nouvelles opportunités ici à Berlin », déclare Christof. « Nos clients apprécient beaucoup cette qualité, ainsi que le NavVis IndoorViewer » (désormais connu sous le nom de NavVis IVION).

« Nous avons identifié un besoin pour plus de polyvalence dans la numérisation mobile, et le NavVis VLX comble cette lacune. »

En tant que société d'ingénierie agréée, expérimentée et réputée, Rek & Wiek se sent le devoir de contribuer à faire avancer et à tester le développement de nouvelles technologies dans son secteur. C'est pourquoi ils ont accepté avec plaisir notre invitation à travailler avec un prototype de notre nouveau système de numérisation mobile portable : le NavVis VLX.

« Nous avons identifié un besoin pour plus de polyvalence dans la numérisation mobile, et le NavVis VLX comble cette lacune », explique Christof. « J'ai été agréablement surpris par la qualité des données que nous avons recueillies avec ce nouveau dispositif depuis décembre 2019, et nous allons continuer de l'utiliser à l’avenir. »

Rek02

Le NavVis VLX vous permet de capturer des zones que d’autres scanners ne peuvent pas atteindre

Pour les tests en conditions réelles, l'équipe de Rek & Wieck n'a épargné aucune souffrance au NavVis VLX. Ils ont travaillé avec le système de numérisation mobile portable sur un chantier de construction pour aider à scanner un bâtiment de 13 étages.

« Nous nous trouvons sur le chantier au numéro 6, Ernst-Reuter-Platz, où tout le bloc de bâtiments est en cours de restructuration », explique Aroslav Bilusak, chef de l’équipe chargée de la modélisation des données du bâtiment en 3D (BIM) chez Rek & Wieck. Le défi de ce projet est de mesurer l'ensemble du bâtiment en trois dimensions avec une très haute précision.

« Nous avons utilisé le NavVis VLX pour effectuer diverses mesures, notamment dans les escaliers et les petites pièces. C'est beaucoup plus facile de se déplacer sur le chantier de cette façon. »

« Nous numérisons les 13 étages du bâtiment à l'aide d'un NavVis M6 pour capturer l'ensemble du bâtiment en 3D et créer une visualisation qui sera disponible sur le NavVis IndoorViewer à partir de ces données », explique Aroslav. En outre, ils ont dû documenter toutes les poutres en acier pour permettre la reconstruction.

Le NavVis VLX, quant à lui, est le complément idéal pour capturer les zones plus difficiles à atteindre. « Nous avons utilisé le NavVis VLX pour effectuer diverses mesures supplémentaires, notamment dans les escaliers et les petites pièces, ou là où il y avait trop d'obstacles sur le chantier », poursuit Aroslav. « C'est beaucoup plus facile de se déplacer sur le chantier de cette façon. »

Rek10

Le NavVis VLX et le NavVis M6 : un duo de choc

Pour Christof Rek, la confiance accordée à NavVis depuis leurs premières expériences avec le NavVis M3 a été récompensée. « La qualité des nuages de points issus des produits NavVis est très satisfaisante, et nous avons atteint un niveau de précision très élevé. »

Dans l'avenir, l'entreprise a l'intention d'ajouter un NavVis VLX à son inventaire et de l'utiliser aux cotés d’un NavVis M6 pour poursuivre une double stratégie visant le progrès technique et une efficacité économique.

« Pour moi, le NavVis VLX est le complément idéal du NavVis M6, et il représente une avancée qui entraînera également de nombreux avantages financiers. »

« Pour moi, le NavVis VLX est le complément idéal du NavVis M6, et il représente une avancée qui entraînera également de nombreux avantages financiers pour nous », déclare Christof.

« Je suis convaincu que nous serons en mesure d'utiliser le NavVis VLX côte à côte avec le NavVis M6 à l'avenir pour établir des modèles 3D de bâtiments entiers (nouveaux ou as-built) d'une manière très rentable. »

Réserver une démonstration

Rek03

avatar

Bulent Yusuf

Bulent is the Content Marketing Manager at NavVis. He loves technology, writing, and above all speaking about himself in the third person.