Skip to content
teaser-in-town

Voici pour vous le NavVis VLX 3 - la nouvelle pierre angulaire de la reality capture

employee spotlight heidrun gabcke
Kourtney Kirton27/09/20225 min read

Employée de NavVis à la une : Heidrun Gabcke, Senior Account Executive

Heidrun Gabcke, Senior Account Executive, a pris deux ans de congé pour voyager à travers le monde. Quelles étaient ses destinations ? Découvrez-le dans le dossier de ce mois.

NavVis accorde une place de choix à ses employés. Au-délà de la technologie innovante que nous avons développée, nous sommes un groupe dynamique, multiculturel et solidaire qui travaille ensemble pour produire des résultats extraordinaires. C'est pourquoi nous avons lancé le programme « les Employés de NavVis à la une ». Nous présentons aux futurs candidats ce à quoi ressemble le quotidien chez NavVis, et les personnes inspirantes avec lesquelles ils travailleraient.

Pour cette édition, nous nous sommes entretenus avec Heidrun Gabcke, Senior Account Executive pour la région nordique. Heidrun a rejoint NavVis au retour de son tour du monde de deux ans et apporte une riche expérience dans le domaine des ventes. Son expertise associée à son sens de l’humour, font d'elle une collègue extraordinaire - continuez la lecture pour en savoir plus !

 

Q : Pourrais-tu nous parler de ton parcours ? Comment tu es arrivée où tu es aujourd’hui ?

J'ai toujours aimé les langues, alors à l'université, j'ai décidé d'étudier le chinois et l'italien. J'ai ensuite eu l'occasion de vivre à Shanghai, Hangzhou et Naples (j'ai laissé une partie de mon cœur en Italie) - j'espère y retourner un jour !

Je ne savais pas exactement où mes études me mèneraient, je ne faisais que suivre ma passion. À mon retour de Chine, j'ai commencé un master intégré en gestion internationale tout en travaillant pour Deutsche Telekom. Nous construisions des solutions M2M (Machine to Machine) avec des entreprises partenaires, et c'est ainsi que je me suis retrouvé dans le secteur des technologies.

Lorsque j'ai terminé ma maîtrise, j'ai postulé chez Microsoft et j'ai eu la chance de décrocher le poste. Je suis passée Partner Development Manager for ISVs (Independent Software Vendors) pour les ISV (Independent Software Vendors) et j'ai aidé les entreprises à transférer leurs logiciels vers le cloud. J'ai passé quatre ans et demi chez Microsoft, mais j'ai finalement pensé qu'un tour du monde serait encore plus passionnant. C'est alors que j'ai quitté mon travail pour voyager dans le monde entier.

Et, comme vous l'avez peut-être deviné, c'est au retour de mes voyages que j'ai découvert NavVis.

 

Q : En quoi votre séjour chez NavVis vous a-t-il poussé à améliorer vos compétences ?

Avant de rejoindre NavVis, je ne savais même pas que l'industrie de la numérisation laser existait, du coup, la courbe d'apprentissage a été très raide au début. Non seulement en termes de terminologie (dérive, précision, SLAM, etc.) mais aussi en ce qui concerne les acteurs du secteur, les concurrents, les dispositifs, etc.

Heidrun-9764

 

Heureusement, nous avons chez NavVis une équipe formidable, dotée d'une grande expertise, qui est toujours heureuse de nous aider. Cela m'a beaucoup aidé à acquérir les connaissances nécessaires. Et, évidemment, j'apprends encore tous les jours.

 

Q : Comment ta formation contribue-t-elle à ton travail quotidien chez NavVis ?

Même si cela ne semble pas être le cas à première vue, NavVis est une société de logiciels. Mon expérience en matière de vente de logiciels et de cloud computing m'aide dans les discussions avec les clients, en particulier lorsqu'ils ont des doutes sur la sécurité du cloud et l'hébergement des données. NavVis se rapprochant désormais d'une stratégie dite cloud-first, cela sera encore plus utile à l'avenir.

Heidrun-9485

 

Vous avez voyagé dans le monde entier pendant deux ans avant de rejoindre NavVis. Pouvez-vous nous en parler ?

J'ai toujours voulu faire un tour du monde et je me suis finalement lancée en 2018. J’ai commencé par l’Inde, j’ai passé pas mal de temps en Asie, Australie, and Nouvelle-Zélande. L'un de mes meilleurs moments, je l’ai passé au Bhoutan - il n'y avait pratiquement pas de touristes, la culture et la beauté du pays sont sans pareilles.

L'Éthiopie est un autre endroit époustouflant que tout le monde devrait visiter au moins une fois dans sa vie. J'ai également séjourné dans certains endroits pendant de plus longues périodes pour y faire des activités extraordinaires, comme un camp de boxe thaïlandaise de quatre semaines à Koh Samui et un cours d'espagnol de quatre semaines à Buenos Aires.

Enfin, en février 2020, je suis allé à Bali avec un ami. Le plan était de rester deux mois, mais Corona a frappé. Nous aurions pu prendre le dernier vol pour l'Allemagne en mars ou rester jusqu'à la reprise des voyages. Nous sommes restés bloqués pendant 6 mois. Je dirais qu'il y a de pires endroits, alors nous ne nous plaignions pas. Nous avons pratiqué de nombreux sports et apprécié le mode de vie balinais.

Offres d'emploi

 

Q : Quelle est la plus grande leçon que vous avez tirée de vos voyages ?

Le fait d'avoir laissé ma vie derrière moi pour parcourir le monde m'a donné un sentiment de liberté que j'espère conserver pour le reste de ma vie. Tu peux faire tout ce que tu veux !

Heidrun-9462

 

Q : Qu'aimez-vous faire en dehors du travail pour vous détendre ?

Jouer au tennis est certainement mon activité préférée pendant mon temps libre. Je joue dans une équipe et j'apprécie beaucoup ces moments. Je perds les pédales devnat un match de tennis - quand il y a un Grand Chelem, vous me trouverez soit dans le public (l'Open d'Australie étant mon préféré), soit devant la télévision en train de crier.

Les voyages sont évidemment une autre grande passion. J'ai récemment voyagé pour voir Roger Federer jouer dans son dernier tournoi à Londres, la Laver Cup. Je n’arrive pas à croire que le GOAT prend sa retraite ! C'était mon préféré de tous les temps.

 

Q : Une révélation qui pourrait nous surprendre ?

J'ai joué au poker en ligne pendant mes études et j'ai pu une fois financer un voyage à Grenade  dans les Caraïbes en jouant deux tournois en une journée. A part ça, je n'ai pas eu beaucoup de succès. Pas assez de talent pour construire une carrière de joueur de poker professionnel !

 

Vous souhaitez rejoindre Heidrun dans un environnement de travail flexible, dynamique et inspirant ?Consultez nos offres d'emploi, tous nos départements recrutent !

Offres d'emploi

ARTICLES LIÉS