Skip to content
Sean Higgins mar., sept. 1, '20 6 min read

Les scanners mobiles sont idéaux pour la documentation as-built

Voici les avantages uniques de la numérisation mobile pour la documentation as-built et des chiffres concrets sur la façon dont ils peuvent vous aider.

Cet article fait partie d'une série sur la numérisation mobile destinée aux professionnels de la numérisation laser qui souhaitent se lancer dans cette nouvelle technologie.

Dans un article précédent, nous avons donné un aperçu rapide des scanners mobiles et de la technologie qui leur permet de capturer la réalité à la vitesse de la marche.

Dans cet article, nous allons explorer les avantages uniques de ces outils pour la documentation as-built (représentation du bâtiment tel qu’il a été construit). Nous terminerons par des chiffres concrets qui quantifient l'utilité de ces outils pour vos projets.

Avantages des scanners mobiles

Les dispositifs de numérisation mobile offrent des avantages pour le flux de travail de la documentation as-built. En plus de simplifier la capture lorsque vous êtes sur le terrain, ils offrent une variété de caractéristiques et de fonctionnalités qui peuvent améliorer votre flux de travail en aval.

1. Vitesse

L'utilisation d'un scanner laser terrestre (TLS) pour la capture d’un bâtiment nécessite de planifier la position du scanner, de le mettre en place puis de le démonter, encore et encore. Étant donné que vous devrez répéter ces étapes des dizaines ou des centaines de fois lors de la capture d’un seul bâtiment, le temps gagné avec l’utilisation d’un scanner mobile peut être considérable. Dans des projets typiques, nous avons vu que les dispositifs de numérisation mobile sont 10 fois plus rapides qu’un scanner terrestre.

2. Polyvalence

Les scanners mobiles peuvent être utilisés dans une grande variété d'environnements intérieurs, qu'il s'agisse d’espaces ouverts comme les amphithéatres et les entrepôts, d'espaces étroits comme les salles de mécanique, d'électricité et de plomberie (MEP), ou des locaux sur plusieurs étages avec des escaliers. Cela signifie qu'un scanner mobile peut être l'appareil principal pour votre flux de travail de capture de bâtiments, ce qui réduit le temps perdu à changer d'un appareil à l'autre sur le chantier.

3. Réactions sur le terrain

La plupart des appareils de numérisation mobile utilisent l'interface de la tablette pour montrer votre trajectoire et donner un retour visuel intuitif sur les zones qui ont été numérisées. Si des zones n’ont pas été numérisées, par exemple si une partie d'une pièce n'a pas été capturée en raison d'une occlusion, ce sera clairement indiqué sur l'écran. Certaines interfaces sont également dotées d'algorithmes avancés qui peuvent indiquer la qualité des données que vous avez capturées, montrer les endroits où les images panoramiques ont été prises et même calculer la précision des données de numérisation à l'aide de points de contrôle.

4. Moins de temps consacré à l'enregistrement

Un scanner mobile avec des batteries remplaçables à chaud vous permet de scanner à la vitesse de la marche pendant plus d'une heure. Cela signifie que vous pouvez capturer une partie importante de l’actif (dans certains cas jusqu'à 3 000 mètres carrés) avant de commencer un autre scan. Par conséquent, un dispositif de numérisation mobile peut réduire le nombre de scans et contribuer à limiter le temps que vous consacrez à l'étape fastidieuse de l'organisation et de l'alignement de vos scans au stade du post-traitement.

5. Une qualité topographique

Les scanners mobiles d'aujourd'hui ne vous obligent pas à sacrifier la précision ou la qualité des données. Notre NavVis VLX, par exemple, utilise des algorithmes de traitement avancés pour produire des données à faible bruit et de haute précision, adaptées aux besoins typiques de la documentation d’actifs, tels que les modèles d'information sur les bâtiments (BIM) à un niveau de détail 300, ou les plans d'étage à une échelle allant jusqu'à 1/50. Il offre également une fonctionnalité permettant de lier les données de numérisation mobile à des points de contrôle afin de garantir la plus grande précision possible dans des situations difficiles.

6. Une intégration facile avec d'autres méthodologies de capture

Bien que les appareils de numérisation mobile soient conçus pour être extrêmement polyvalents lors de la capture de bâtiments, aucun appareil n'est adapté à toutes les applications. Les rares fois où vous devez utiliser une autre méthode de capture (par exemple, lorsque vous déployez un drone pour capturer le sommet d'un bâtiment) vous pouvez facilement combiner ces ensembles de données avec vos scans mobiles. Il suffit d'utiliser une méthode d'enregistrement classique, comme des cibles topographiques, pour fusionner rapidement vos scans et obtenir un ensemble de données complet répondant à toutes les exigences du projet.

7. Une documentation intuitive et photoréaliste

Les meilleurs scanners mobiles du marché ont plusieurs caméras panoramiques RVB. Ces capteurs permettent aux scanners mobiles de produire un ensemble de données 3D photoréaliste et densément coloré, dont la navigation et l'exploration sont intuitives, même pour ceux qui ne sont pas des habitués de cette technologie. Ces ensembles de données peuvent également être partagés rapidement et facilement, ce qui permet aux parties prenantes telles que les dessinateurs, les chefs de projet et d'autres utilisateurs d'interagir avec leur bâtiment numérisé via n'importe quel navigateur web standard.

Les chiffres

MM data FR

Pour illustrer plus concrètement les avantages d'un scanner mobile, nous allons montrer comment ces outils fonctionnent dans le cadre de quelques projets typiques de la documentation as-built.

Supposons que vous numérisiez un bureau de 1 000 m² comprenant des couloirs étroits, des escaliers, plusieurs étages et des pièces consacrées à la mécanique, l’électrique et la plomberie (MEP). En utilisant un outil comme le scanner mobile portable NavVis VLX, vous pourriez terminer le travail en une heure avec un seul ensemble de données, sans devoir faire d'autres enregistrements. Dans des environnements plus ouverts, comme un garage, vous pouvez aller encore plus vite, en capturant jusqu'à 3 000 m² en une heure et avec un seul ensemble de données.

Il est important de noter que cette vitesse ne nuit pas à la précision. Dans le cadre d'un test, nous avons numérisé un garage de 1 500 m² en 30 minutes. Même sans utiliser des points de contrôle pour optimiser le nuage de points, nous avons validé l'ensemble des données finales avec une précision absolue de 8 mm, ce qui correspond bien aux exigences de la plupart des projets de documentation as-built.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les performances et la précision des scanners mobiles, parcourez notre bibliothèque de contenu pour trouver d'autres ressources sur l'évaluation de la précision d'un système de numérisation mobile.

Conclusion

En supprimant le trépied, les scanners mobiles offrent un certain nombre d'avantages qui s'étendent à l'ensemble du flux de travail de la documentation as-built, notamment la rapidité, une plus grande polyvalence, un besoin réduit d'enregistrement, etc. Et ce sans sacrifier la qualité des données ou la précision absolue dont votre entreprise a besoin.

Les dispositifs de numérisation mobile sont donc plus que de simples outils permettant de modifier les flux de travail de vos projets. Ils sont faits pour atteindre les objectifs à long terme de votre entreprise de numérisation. Dans le prochain article, nous verrons comment. Vous pouvez aussi télécharger notre ressource gratuite sur l'utilisation de la numérisation mobile pour créer la documentation as-built avec les outils CAO et le BIM.

get real answers about mobile mapping, CAD, and BIM

Sean Higgins est un écrivain indépendant spécialisé dans la technologie, ancien rédacteur en chef d'une publication spécialisée et passionné de plein air. Il estime que la rédaction d'articles clairs et sans buzzword sur les technologies 3D est un service public.

avatar

Sean Higgins

Sean Higgins is an independent technology writer, former trade publication editor, and outdoors enthusiast. He believes that clear, buzzword-free writing about 3D technologies is a public service.